Éducation. La hausse des contaminations chez les enfants compromet la rentrée scolaire en Indonésie

·1 min de lecture

Alors que l’Indonésie lutte pour contenir une récente vague de cas de Covid-19, la rentrée scolaire en présentiel prévue pour début juillet est compromise : les chiffres montrent que les enfants sont fortement touchés par la pandémie.

Le gouvernement indonésien avait prévu de vacciner les 5 millions d’enseignants avant juillet pour permettre la réouverture des écoles, fermées depuis plus d’un an. Or début juin, les données officielles montraient que seulement 1,5 million d’entre eux avait reçu les deux injections. Les parents eux-mêmes commencent à redouter d’envoyer leurs enfants à l’école. Leur crainte est justifiée, estime le Jakarta Post.

L’Indonésie fait partie des pays où les nombres de cas et de décès sont les plus élevés chez les enfants – contrairement à la tendance mondiale. Les dernières données de la Société indonésienne de pédiatrie (IDAI), du 18 juin, ont révélé qu’environ 12 % des cas confirmés de Covid-19 dans le pays concernent des enfants de moins de 18 ans, avec un taux de létalité se situant entre 3 et 5 % [pour ceux hospitalisés]. Selon l’Agence provinciale de la santé, rien qu’à Jakarta, près de 900 des 5 582 nouveaux cas de Covid-19 confirmés ce dimanche 20 juin sont des enfants.”

À lire aussi: Pandémie. En Indonésie, le bilan du Covid est “bien pire que la version officielle”

Alors que le gouvernement avait interdit tout déplacement interrégional pour les fêtes de la fin du ramadan, plus de 15 millions d’Indonésiens,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles