Éducation. La Californie impose les “études ethniques” au programme des lycées

·1 min de lecture

Au bout d’un long processus, la Californie est devenue le premier État américain à rendre obligatoires les ethnic studies pour l’obtention d’un diplôme de fin d’études secondaires.

“Après plus de cinq ans d’efforts et d’intenses débats, rapporte le Los Angeles Times, la Californie est devenue, vendredi 8 octobre, le premier État à faire des études ethniques un cours obligatoire pour être diplômé du lycée, afin d’aider les élèves à comprendre les difficultés passées et actuelles, mais aussi les apports des Noirs, Asiatiques, Latinos, Amérindiens et des autres groupes victimes de racisme et marginalisés aux États-Unis.”

Les élèves de l’État le plus peuplé du pays devront étudier cette nouvelle matière pour obtenir leur high school graduation – un équivalent approximatif du bac – à partir de 2030.

À lire aussi: Vidéo. “Théorie critique de la race” à l’école : la psychose des conservateurs américains

Le Los Angeles Times rappelle que la loi a été très controversée. Le gouverneur Gavin Newsom, qui l’a promulguée le 8 octobre, avait mis son veto l’an dernier à un premier projet de loi, en demandant un programme d’études plus équilibré.

Compromis

Le résultat, selon le quotidien de gauche, constitue “un compromis entre des promoteurs du texte qui souhaitaient une approche militante et anti-impérialiste et ceux pour qui la première version du programme était empreinte d’une idéologie radicale et d’un biais anticapitaliste, et

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles