Édouard Philippe : sa victoire aux municipales entachée par des insultes

Une ambiance tendue. Ce dimanche 28 juin, en fin de journée, Édouard Philippe est venu assister au dépouillement du second tour des élections municipales, à l'hôtel de ville du Havre. Après un temps d'attente - qui paraît toujours insoutenable pour les candidats - les résultats officiels tombent enfin. Le Premier ministre d'Emmanuel Macron est réélu avec 58,83% des voix, contre 41,2% pour son adversaire communiste Jean-Paul Lecoq. En découvrant son score, le locataire de Matignon se dirige vers le balcon de l'Hôtel de Ville pour remercier les électeurs de la cité portuaire. Pas peu fier d'avoir été réélu dans son fief, Édouard Philippe a le sourire aux lèvres et ose même faire le "V" de la victoire, une manière de montrer qui est le patron !

Le Premier ministre n'a toutefois pas pu savourer sa victoire bien longtemps. Alors qu'il remercie ses soutiens du haut de l'escalier de l'Hôtel de Ville du Havre, Édouard Philippe doit aussi faire face aux supporters de son adversaire : le député communiste Jean-Paul Lecoq. Et à en croire les informations du Parisien, l'ambiance était loin d'être apaisée... "Vendu!", lancent plusieurs habitants. "Édouard, ta gueule, on n'en veut plus!", scande un autre groupe. En plus des insultes, l'élu a eu droit à plusieurs jets de bouteilles de la part de certains Havrais, bien décidés à se faire entendre.

Édouard Philippe sera-t-il maire au Havre ?

Face aux insultes et à la violence, Édouard Philippe, lui, "préfère garder le sourire" comme le rapporte

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - Kate Middleton prête pour l'été 2020 : elle adopte une nouvelle coiffure
PHOTOS - Que devient Audrey Pulvar ?
Que devient Jean-Pierre Elkabbach ?
Taylor Schilling : la star d'Orange is the New Black fait son coming out
Kate Middleton poste-t-elle elle-même sur les réseaux sociaux ?