Édouard Philippe reste "déterminé" sur la réforme des retraites pour en éviter une "vraiment brutale" demain

Le HuffPost avec AFP
Édouard Philippe, ici à l'Élysée le 21 novembre, reste

POLITIQUE - Le mot-clé et le ton n’ont pas changé. Deux jours après la manifestation qui a jeté plus de 800.000 personnes dans la rue, Édouard Philippe est toujours “déterminé” à “mener à son terme” la réforme des retraites, faute de quoi, “quelqu’un d’autre en fera une demain brutale, vraiment brutale” a-t-il confié ce 8 décembre au Journal du Dimanche

Alors que le Premier ministre doit dévoiler ce mercredi 11 décembre le plan tant attendu de la réforme, le chef du gouvernement a réaffirmé sa détermination à aller jusqu’au bout du projet, tout en “respectant les gens et en répondant à leurs inquiétudes”. 

“On pourra ­apporter des réponses extrêmement positives pour beaucoup de gens qui subissent des injustices dans le système actuel: les femmes, les agriculteurs, et ceux qui ont des parcours hachés notamment”, promet Édouard Philippe, qui affirme ne pas avoir été “du tout surpris” par l’ampleur de la mobilisation du 5 décembre. 

Selon lui, “si on ne fait pas une réforme profonde, sérieuse, progressive aujourd’hui, quelqu’un d’autre en fera une demain brutale, vraiment brutale”.

Réunion à l’Élysée avec Macron

“Je ne crois pas aux annonces magiques”, dit-il encore au JDD: “Mercredi, j’expliquerai, avec beaucoup de détails, le dispositif qu’on veut construire. Et je continuerai ensuite à l’expliquer.”

En attendant, les réunions se multiplient au sein du gouvernement. Ce samedi soir l’Élysée a ainsi fait savoir qu’une “réunion de travail” se tiendrait dans la soirée de dimanche autour d’Emmanuel Macron, avec Édouard et “les ministres concernés.” Selon le JDD et Le Parisien, il s’agirait d’Agnès Buzyn, Jean-Paul Delevoye, Gérald Darmanin et Bruno Le Maire. 

Lundi, Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye présenteront les conclusions de la concertation relancée en septembre par le gouvernement.

L’exécutif est sous pression après la mobilisation massive dans la rue jeudi et un nouvel appel à une grande journée de grèves et manifestations mardi 10, alors que le trafic RATP et SNCF...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post