Édouard Philippe : même sa fille lui parle de sa barbe !

·1 min de lecture

Avant Jean Castex, il y a eu Edouard Philippe. Jusqu'au 3 juillet 2020, l'ancien Premier ministre était en ligne de front face à la crise sanitaire de Covid-19. C'est d'ailleurs lui qui informait les Français des premiers gestes barrières à exécuter pour en diminuer le taux de transmission. Une période placée sous le signe de tension pour l'homme politique. Ce, à tel point que le ministre souffre, jusqu'à maintenant, de vitiligo, une "dépigmentation est activée par le stress", comme l'affirment nos confrères de Paris Match.

Une maladie, selon Édouard Philippe "sans gravité, ni douloureuse ni contagieuse", qui blanchit sa barbe au fil des jours. Un détail physique qui a interpellé de nombreuses personnalités, mais aussi Sarah, sa fille de dix ans. "Ma fille, qui a 10 ans, me dit que la personnalité historique à laquelle je lui fais penser, c'est… Kung Fu Panda", confie Edouard Philippe auprès du Point. "Je vous confirme qu'elle dit sans doute ça à cause de ma barbe" poursuit-il.

Si pour certains, le blanchissement de la barbe d'Edouard Philippe a pu mettre en lumière la maladie du vitiligo, l'homme politique est loin d'être le seul à en être atteint. Certaines personnalités en ont même fait un atout pour leur carrière professionnelle, comme Winnie Harlow, célèbre mannequin international, qui a été repérée en partie grâce à cette particularité physique, ou encore Michael Jackson, qui s'est servi de cette pathologie pour influencer son célèbre look.

Lire la suite sur le site de GALA

Xavier Dupont de Ligonnes : comment le suicide de son ami a été un déclic
Jacqueline Maillan : ce lourd secret sur sa vie intime gardé jusqu'à sa mort
Julia Vignali quitte Le meilleur pâtissier : sa remplaçante a été choisie
C'est Meghan Markle qui a fait pleurer Kate Middleton : pour Elizabeth II, il n'y pas de doute
Arnaque ou bonne affaire ? Pourquoi Laeticia Hallyday réclame 14 millions d'euros pour la villa de Marnes-la-Coquette