Édouard Philippe : sa fille le compare à “Kung Fu Panda” à cause de sa barbe

·1 min de lecture

Co-écrit avec le député européen Gilles Boyer, le nouveau livre d’Édouard Philippe marque-t-il l’entrée en campagne de l’ancien Premier ministre ? Une chose est sûre, c’est l’occasion pour lui de rester sur le devant de la scène, à coups d’interviews croustillantes. À commencer par celle qu’il a récemment accordée au magazine Le Point, dans laquelle il évoque sa fille et son avis sur sa désormais célèbre barbe.

Sans fard, Édouard Philippe se confie sur les doutes qui l’ont assailli lorsqu’il a pris le pouvoir. "J’ai perdu six kilos en quinze jours", révèle-t-il ainsi. "Une fois sur place, le trac disparaît. On n’est jamais détendu, certes, et il y a souvent de bonnes raisons de s’inquiéter, mais en aucun cas il ne s’agit d’une souffrance", précise-t-il. Pas de quoi se faire des cheveux blancs donc ? Pas tout à fait.

La barbe grisonnante de l’ancien Premier ministre alimente en effet bien des fantasmes depuis qu’il a quitté Matignon. Fatigue, stress, vieillissement ? Qu’est-ce qui pouvait bien causer cette décoloration ? Ce n’est que l’été dernier qu’il a mis fin à ces questions en révélant qu’il s’agissait d’un vitiligo. "C'est une maladie sans gravité, ni douloureuse, ni contagieuse", confiait-il alors à Paris Match. Et loin de lui l’idée de se cacher.

Ce n’est d’ailleurs pas pour déplaire à la fille de l'actuel maire du Havre, Sarah. La petite aurait en effet comparé son père à un héros de film d’animation… qui a du poids ! "On ne définit pas soi-même ce qu’on incarne, c’est (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le pass sanitaire pour se déplacer librement en Europe : c’est quoi ?
Frayeur pour Brigitte et Emmanuel Macron : un homme a tenté de s'introduire avec un projectile enflammé à l'Élysée
Week-end de Pâques : déplacements, limites géographiques, contrôles, le point sur les tolérances et les interdits
Réouverture des terrasses : un calendrier aurait été décidé, la date du 17 mai en ligne de mire ?
"Il va droit dans le mur !" : Martin Blachier s'en prend à Olivier Véran dans Punchline (VIDEO)