Édouard Philippe exaspéré par les frondeurs : cette petite phrase cinglante

Il fallait s'y attendre : les députés frondeurs ayant quitté la République en Marche font grincer des dents. Et cette fois, c'est Edouard Phillipe en personne qui sort les griffes. Selon un article du Parisien, le premier ministre se serait permis une sortie acerbe alors qu'il se trouvait en petit comité ce 19 mai. "C'est fascinant qu'on parle de ce neuvième groupe alors que le président de la République vient de conclure avec Angela Merkel un accord vraiment historique pour relancer l'Europe", assène-t-il. "Décidément... Quand on leur montre le ciel, il y en a qui regardent toujours le doigt." Le ton est donné.

Pourtant, si ce nouveau groupe de l'Assemblée fait jaser, c'est que sa création fait perdre à La République en marche sa majorité absolue dans l'hémicycle. Baptisé "Ecologie, Démocratie et Solidarité" le groupe se veut indépendant. A sa tête, on trouve Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire âgé de 47 ans. Ce proche de Nicolas Hulot avait claqué la porte du parti en février 2019, insatisfait de la politique environnementale du gouvernement. A ses côtés figurent de nombreux dissidents du parti d'Emmanuel Macron.

Edouard Philippe menacé ?

Pour le Parisien, la création de ce groupe a tout d'"un véritable bras d'honneur pour le chef de l'Etat". Et si le premier ministre laisse entendre qu'on y accorde trop d'importance, les conséquences pour sa personne pourraient être réelles. Sans majorité absolue, l'alliance de LREM avec le Modem est plus que jamais primordiale pour

Retrouvez cet article sur GALA

Un secrétaire d’Etat d’Emmanuel Macron épinglé : ces deux tableaux qui créent la polémique
VIDÉO - Pourquoi Roselyne Bachelot compare Didier Raoult à Donald Trump
Emmanuel Macron au bord du burn-out ? Cette étonnante confidence lors d’un conseil des ministres
Le prince Charles piqué au vif par les propos d’un proche de Meghan Markle sur Harry
Meghan Markle : un nouveau milliardaire dans son entourage