Pour Édouard Philippe, la campagne présidentielle à venir "sera difficile"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"La réélection de Macron n'est pas acquise" selon Édouard Philippe, dans une interview accordée au Journal du dimanche publiée aujourd'hui. Officiellement, l'ex-Premier ministre a lancé hier son parti Horizons pour aider le président. "Cette réélection passera par un élargissement de la base électorale", a affirmé l'édile du Havre hier. C’est nécessaire et indispensable selon lui. "Je ne crois pas que l'élection ou que la réélection puisse être gagnée d'avance. Pas avec le peuple français, pas avec le niveau d'angoisse, de colère parfois, pas avec le niveau d'aspirations, d'attentes. Pas avec le niveau de difficultés des affaires publiques à gérer", a-t-il insisté. D'après l'ex-locataire de Matignon, "la campagne sera difficile".

 

>> Retrouvez Europe Matin week-end en podcast et en replay ici

En position pour 2027 ?

Pour autant, ce nouveau parti politique ne servira pas seulement de marche-pied pour Emmanuel Macron. "La création de cette nouvelle formation politique, qui prétend réfléchir, n’a pas uniquement comme préoccupation l’élection présidentielle de 2022", affirme Christophe Béchu, maire d'Angers. "Ce qu’Édouard Philippe vient dire c’est que des hommes et femmes de la droite et du centre qui ne sont plus à l’aise [politiquement] peuvent trouver un espace" nouveau avec Horizons.

Un parti "résolument ancré dans la majorité présidentielle qui se fixe comme singularité d’être utile à Emmanuel Macron pour sa réélection, mais aussi au-delà", conclut l'élu, également se...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles