Édouard Philippe est-il une épine dans le pied ou un atout pour Emmanuel Macron ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La réélection d’Emmanuel Macron ce 24 avril a été d’emblée suivie de nombreuses spéculations quant à un remaniement gouvernemental tenant compte de la recomposition du paysage politique à l’œuvre. Dès 2016, l’offre politique d’Emmanuel Macron avait pivoté sur la disqualification de partis jugés surannés et sur un dépassement du clivage gauche-droite. Le scénario de la campagne présidentielle 2022 qui s’achève aura montré à quel degré notre vie politique poursuit dangereusement sa fracturation . L’incorporation dans la majorité présidentielle, impulsée par Emmanuel Macron, de la vaste nébuleuse allant du centre gauche à une partie du parti Les Républicains (LR), affronte désormais l’enracinement d’une contestation radicale et à deux têtes, celle du Rassemblement national (RN) qui a obtenu 41,46 % des suffrages, et celle de La France Insoumise, 22 % au premier tour, porté notamment par un vote important des plus jeunes .

Alors que les élections législatives de juin 2022 deviennent l’échéance fatidique du quinquennat qui s’ouvre, les états-majors s’organisent. C’est dans ce cadre que ressurgit la question singulière du statut d’Édouard Philippe, ancien premier ministre à l’insolente popularité .

Il avait fondé son propre parti, Horizons le 9 octobre dernier. Quatre jours après la qualification d’Emmanuel Macron pour le second tour, il accueillait , le président-candidat au Havre, visite qui bouclait un périple politique important : Pau (fief de François Bayrou) le 17 mars e...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles