ÉDITO : Bientôt une loi pour encadrer la fin de vie ?

Ce mardi, le Conseil d’Éthique a jugé possible une aide active à mourir, mais à « certaines conditions strictes ». C’était une des promesses d’Emmanuel Macron pour ce quinquennat, et une convention citoyenne verra le jour dès octobre afin de donner la parole aux Français. Mais les avis sur ce consensus citoyen ne fait pas l’unanimité.