Les éditions Belin modifient un manuel scolaire après une polémique sur leur traitement de l'autisme

Ambre Lepoivre
·2 min de lecture
Des manuels scolaires - PATRICK KOVARIK / AFP
Des manuels scolaires - PATRICK KOVARIK / AFP

Des termes "inappropriés", des questions "déplacées" et des expériences "choquantes" ont poussé les éditions Belin à revoir leur manuel scolaire de sciences et vie de la Terre (SVT) de cycle 4, à destination des collégiens de 5ème, 4ème et 3ème.

Après plusieurs jours de polémiques autour de la présentation que le livre fait de l'autisme, le groupe a reconnu ce mercredi ses "erreurs" dans un communiqué de presse relayé sur son compte Twitter.

"Votre indignation publique (...) nous a interpellés et nous avons soumis à examen critique le contenu de ces pages, avec nos auteurs et auprès d’experts. Nous reconnaissons nos erreurs. L’exercice va être entièrement réécrit. La version modifiée de l’exercice sera mise à la disposition des utilisateurs du manuel aussi rapidement que possible", explique Belin Education.

"Truffé d'inexactitudes"

A l'origine de cette remise en question du manuel - paru en 2017 - les termes utilisés pour parler de l'autisme aux collégiens. Dans l'exercice intitulé "A la recherche des traitements de l'autisme", ce trouble y est décrit comme une "maladie" entraînant des "difficultés à nouer des liens avec les autres".

"C'est truffé d'inexactitudes. C'est la première fois que je relève une erreur aussi grosse dans un manuel de SVT. Il n'y a rien de vrai. Ce n'est pas une maladie à guérir, il n'y a pas de médicament ou de traitement à l'heure actuelle. On se demande qui a fourni de telles informations", s'est offusquée auprès de France info Olivia Cattan, présidente de l'association SOS autisme France, saisie par une famille outrée par le manuel.

Cette approche de l'autisme a entraîné une vague d'indignation. La secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, Sophie Cluzel, chargée des personnes handicapées, a enjoint Belin à "réagir", appelant au "respect" des familles qui vivent avec ce trouble.

Réécriture de la double-page

Les éditions Belin, largement reconnues dans le milieu scolaire, ont fusionné avec les Presses universitaires de France en 2016. Leurs manuels sont utilisés par de nombreux établissements scolaires français.

Après ces vives critiques, Belin a fait part de ses "regrets". Le groupe a reconnu que "le terme 'maladie' était inapproprié", tout comme le terme "guérir". Et concernant la dernière étape de l’exercice ("proposez un traitement à tester sur les autistes humains pour les guérier"), celle-ci "n’aurait pas dû être posée".

"On essaie de faire passer l'idée que l'autisme est une différence, mais pas une maladie. Et ce genre de propos, qu'on inculque à nos enfants, sont totalement contre-productifs", insistait Olivia Cattan dans une lettre adressée au ministère de l'Éducation nationale et au secrétariat d'État chargé des Personnes handicapées.

Après cette mise au point, la double-page litigieuse devrait donc être entièrement réécrite.

Article original publié sur BFMTV.com