Édition critique de "Mein Kampf" : peut-on légalement interdire la sortir d'un livre ?

·1 min de lecture

Le mercredi 2 juin prochain, l'éditeur Fayard publiera la réédition du brûlot de la littérature Mein Kampf, écrit par Adolf Hitler. La question qui se pose, aujourd’hui comme hier, est de savoir si ce livre, intitulé Historiciser le mal, une édition critique de "Mein Kampf", peut paraître en France. En d’autres termes, peut-on interdire un livre, en droit français ? Sur Europe 1, samedi matin, l'avocat Roland Perez se penche sur cette question très sensible qui mêle droit, littérature et société.

"Depuis 2016, Mein Kampf, livre maléfique, est tombé dans le domaine public. Sans avoir à verser à quiconque des droits, le livre peut être imprimé et vendu. Coté droit, la question de sa réédition et distribution a été posée à la justice et la réponse a été que sa vente est parfaitement légale.

Édition contextualisée

En fait, la question a été tranchée assez tard en France, en 1979, alors que le livre a été publié pour la première fois dès 1925. C’est la cour d’appel de Paris à qui il a incombé de dire que si la publication était légale, ça ne pouvait l’être qu’à la condition que ce manifeste raciste, antisémite et d’une violence inouïe soit justement assortie d’un avertissement. Il s'agit d'une sorte d’introduction par l’éditeur de l’ouvrage, qui rappelle très clairement que ce livre est une abomination qui a conduit aux pires horreurs du 20e siècle.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

L'éditeur, Fayard, a décidé de faire appel à de grands historien...


Lire la suite sur Europe1