Quel écosystème européen pour le transport spatial à l'horizon 2030-2050 ?

·1 min de lecture

À l’ESA, on réfléchit déjà à l’après-Ariane 6 et Vega-C et aux solutions de transport spatial qui pourraient être mises en œuvre au cours de la période 2030-2050 ! Un exercice de prospective inédit que l’Agence « ne fait pas seule », nous explique Rüdeger Albat, chef de Programme Ariane 5 pour James-Webb et Juice et engagé dans la préparation du futur dans le domaine du transport spatial.

Dans le cadre de sa nouvelle initiative sur les solutions européennes de transport spatial requises pour la décennie à venir (New European Space Transportation Solutions, NESTS) et afin de préparer ses propositions pour la prochaine conférence ministérielle, l’ESA a souhaité « l’avis sur ce sujet des industriels européens du secteur spatial, que ce soient nos partenaires historiques bien évidemment mais aussi toutes les startups et entreprises du New Space, notamment celles qui font des micro-lanceurs ».

Ariane Ultimate : à quoi ressemblera le lanceur de demain ?

NESTS n’est donc pas un programme qui a pour but de construire un futur lanceur mais plutôt de proposer des éléments pour une « feuille de route et un cadre pour la démonstration à court terme de ces solutions de transport spatial, en vue de la préparation de la prochaine réunion du Conseil au niveau ministériel, prévu en novembre 2022 ». Cet exercice de prospective ne se contente pas seulement « de réfléchir à l’architecture de ces futurs lanceurs », il doit aussi identifier et imaginer « l’écosystème spatial et les opérations spatiales attendues à l’horizon 2030-2050 » pour une grande variété de charges utiles comme « les télécommunications, l’observation, la navigation, la science, l’exploration, le cargo et le fret ainsi que les vols habités ».

Le boom attendu de l'économie du spatial en pleine évolution

À cet horizon, les nouveaux usages de l’espace attendus nécessiteront de fortes cadences de lancement pour rejoindre les orbites basses qui pourront servir de hubs d'échange vers les orbites plus hautes, vers et...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles