Écosse : les confinements font exploser le nombre de décès dus à l’alcool

·1 min de lecture
En Écosse, les décès liés à l'alcool ont augmenté de 17% en 2020.
En Écosse, les décès liés à l'alcool ont augmenté de 17% en 2020.

C?est le plus haut taux depuis 2008. En Écosse, les décès directement liés à l?alcool ont augmenté de 17 % en 2020, rapporte The Independent, mardi 17 août, alors que la consommation d?alcool a augmenté pendant les confinements. Au total, 1 190 décès imputables spécifiquement à une consommation excessive ont été enregistrés, selon des experts en santé publique. Les chiffres n?incluent toutefois pas les décès qui ne sont que partiellement dus à l?alcool.

« Bien que la consommation d?alcool en Écosse ait chuté en 2020, les résultats de plusieurs enquêtes ont montré que ceux qui buvaient beaucoup avant la pandémie étaient plus susceptibles d?augmenter leur consommation pendant le confinement », a déclaré la ministre écossaise de la Santé publique, Maree Todd.

« Un nombre de décès quatre fois plus élevé dans les zones les plus défavorisées »

Un taux de morts liées à l?alcool inégal en fonction des régions. « Avec un nombre de décès quatre fois plus élevé dans les zones les plus défavorisées, il est évident que des mesures sont nécessaires pour s?attaquer aux causes sous-jacentes de l?abus d?alcool », indique au quotidien Jackie Baillie, cheffe du Parti travailliste écossais.

À LIRE AUSSICoûts et bénéfices humains des confinements : le débat est lancé

Ce bilan pousse ainsi le gouvernement à poursuivre ses efforts dans la lutte contre l?alcoolisme. En 2008, l?Écosse était devenue le premier pays à introduire un prix unitaire pour l?alcool. En moyenne, chaque adulte [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles