Économie : les start-up françaises s'imposent au salon de l'innovation de Las Vegas

·1 min de lecture

Covid ou pas, la France reste la deuxième délégation internationale présente au Consumer Electronics Show (CES), derrière les États-Unis, qui joue à domicile. Ces quelques jours à Las Vegas, au plus grand forum de l'innovation et de la tech, arrivent après deux mois de préparation pour ces jeunes pousses , notamment pour protéger leurs innovations à l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) avant de partir, mais aussi de savoir se présenter en anglais devant des investisseurs étrangers.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Des investisseurs américains et asiatiques

Un travail d'accompagnement effectué par Business France dans l'objectif, pourquoi pas, de découvrir de nouvelles pépites tricolores. "Sur la dernière année, avec les 10 milliards de fonds d'euros qui ont été levés par nos entreprises, plus d'un tiers de ces financements l'ont été via des investisseurs étrangers, en particulier américains et asiatiques", présente Eric Morand, directeur technique et service de Business France. D'où l'importance de savoir démarcher en anglais les investisseurs.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi les licornes, les "super start-up", se multiplient en France depuis un an

Les mastodontes de la tech, absents du salon en raison du Covid

Cette année, le salon est synonyme d'innovations dans le domaine de la santé, de l'environnement , mais aussi des mobilités. "On a des entreprises comme Chargepoly, par exemple, qui va présenter une station de rec...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles