Économie : le secteur du nettoyage recrute

France 3
Sud-Ouest : une société de nettoyage ne paye plus ses salariés depuis avril

Cette jeune femme de 31 ans retourne à l'école pour devenir agent d'entretien. Leçon du jour : lustrer les sols. Un métier difficile avec des horaires contraignants, tôt le matin ou tard le soir. Les contrats sont souvent à temps partiels avec des salaires peu élevés, autour de 1 200 euros. Dans ce centre de formation, les candidats ne se bousculent pas.

Manque de main-d'oeuvre qualifiée

Les entreprises cherchent à recruter : 85 700 postes dans ce secteur, mais

la main-d'oeuvre manque. Ce chef d'entreprise souhaite embaucher une centaine d'agents d'ici la fin de l'année : "Effectivement, on a beaucoup de postulants, beaucoup de demandes, en revanche on a très peu de personnes qualifiées qui correspondent à nos exigences, du coup nous prenons en moyenne 10% des candidatures", explique Alexandre Bellity, directeur de la Société Cleany. De nombreux secteurs manquent de main-d'oeuvre qualifiée.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Nord : un maire engage le combat contre les poubelles des Belges dans sa commune
Engie va supprimer 618 postes, dont plus de 400 en France
Emploi : deux millions de promesses d'embauches
"Phobie administrative" de Thomas Thévenoud : un an de prison avec sursis requis
Hugues Decosse (Deliveroo) : "On commence à être rentable"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages