Économie. Les multinationales doivent-elles continuer d’investir en Chine ?

En raison des tensions croissantes entre Pékin et les pays occidentaux, les grandes entreprises qui ont investi massivement dans l’économie du géant asiatique depuis les années 1980 sont aujourd’hui “prises entre deux feux”, souligne Newsweek dans son édition du 20 août.

Pour les entreprises multinationales, il est de plus en plus compliqué “de faire des affaires en Chine”. C’est ce qu’affirme Newsweek dans son édition du 20 août, dont la une est consacrée à l’“épreuve de force” économique engagée par Xi Jinping avec les pays développés.

Depuis que Deng Xiaoping a rouvert la Chine au monde en 1979, le pays est apparu comme “une terre promise” pour les entrepreneurs du monde entier, rappelle l’hebdomadaire américain :

D’abord comme source de main-d’œuvre à bas salaire pratiquement illimitée pour fabriquer leurs produits, puis comme vaste marché. L’attrait du rêve chinois était inégalé.”

À lire aussi: Échanges. Tensions commerciales : la Chine suspend le dialogue avec l’Australie

Et selon le magazine, les statistiques sur le commerce et les investissements montrent que, “dans une certaine mesure”, ce rêve s’est réalisé. Mais aujourd’hui, les temps ont changé : l’escalade des frictions sur le commerce et sur des sujets comme les droits humains fait qu’il est devenu “difficile de faire des affaires avec la Chine” :

Alors que l’Occident et Pékin s’affrontent dans une guerre froide du XXIe siècle, les multinationales sont prises entre deux feux.”

Les entreprises

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles