Économie : le marché du vin à la relance

La crise économique et sanitaire a causé d’importants dégâts dans de nombreux secteurs professionnels. Les viticulteurs font partie des grandes victimes de ces temps difficiles. Durant l’année 2020, ils ont fait face à une demande en baisse notamment liée à la longue fermeture de clients importants comme les restaurants. Les exportations étaient aussi en baisse : près de 300 millions de litres de vin n’ont pas été vendus en France. Une éclaircie nommée Joe Biden L’un des principaux marchés pour les exportateurs de vins français reste les États-Unis. Le mandat de Donald Trump a été douloureux pour eux, l’ancien chef d’État ayant imposé une taxe de 25% sur leurs produits. La fédération des exportateurs de vins et de spiritueux de France estime les pertes liées à cette taxe à 400 millions d’euros en 2020. L’élection de Joe Biden à la tête du pays pourrait changer la donne. L’élu démocrate serait potentiellement enclin à réduire ou même supprimer cette taxe.