Économie : le jouet français tente de jongler avec la crise

À l'approche de Noël, la fabrication des jouets tourne à plein régime en France. Mais avec le confinement du printemps et celui de novembre, la production a pris du retard. Dans le Jura, les grands fabricants comme les petits artisans tentent de relancer la machine, alors que la fin d'année est cruciale pour les ventes. "On fait le dos rond. La tempête ? Elle va passer", souffle Stéphane Gâteau, artisan du jouet. Des inquiétudes pour le premier semestre 2021 S'il n'a plus vraiment d'activité, la faute à la fermeture des marchés et foires de Noël, l'artisan veut quand même conserver un rythme de production. Et, à terme, sauver ses recettes. Tous les fabricants de jouets craignent pour leur avenir, d'autant qu'ils ont dû repenser leur méthode de production pour appliquer les gestes barrières. Chacun doit être rapide et efficace à son poste. Mais les inquiétudes quant à d'éventuels retards de paiement dès le premier semestre 2021 ne sont pas à exclure.