Économie : faut-il rembourser ou annuler la dette de la France ?

Le “duel éco” du mardi 9 février a pour thème la dette de la France. Avec la crise du Covid-19, elle avoisine les 200 milliards d’euros. Peut-on l’annuler, comme certains le demandent, ou est-ce que si on ne la rembourse pas, on va faire un énorme trou dans nos caisses et celles des contribuables ? Pour Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos, annuler la dette est “inutile et dangereux”. Si d’un côté la banque centrale européenne va réclamer des intérêts pour les sommes prêtées, elle va, de l’autre, verser des dividendes aux États. “Une belle invention” L’annulation de la dette pourrait également inquiéter d’autres créanciers, voire créer des tensions au sein de la zone euro. Un avis partagé par Christophe Ramaux, membre du collectif Les Économistes Atterrés. Pour lui, “la crise en cours devrait être l'occasion de faire une pédagogie remarquable qui commence à poindre”. Son but, expliquer que “la dette est une très belle invention de l’humanité” puisqu’elle permet de lancer des activités. “Là où il y a un problème, c’est quand ce n’est plus faible”, souligne-t-il. Bien-être animal : jusqu’à trois ans de prison en cas de maltraitance.