Économie d'énergie : vers la fin des matches nocturnes ?

Le gouvernement entend présenter prochainement un plan de sobriété énergétique. Objectif : réduire de 40% la consommation d’énergie d’ici 2050. Pour y arriver, les acteurs du sport seront aussi mobilisés. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra , a d'ailleurs lancé un pavé dans la mare.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

C'est l’une des pistes du gouvernement : proscrire les matches organisés en soirée. Le sujet n’est pas tabou, car un match le soir en période hivernale, c’est du chauffage dans les vestiaires et dans les zones invitées, mais aussi un éclairage puissant pour éclairer la pelouse. Tout cela est très énergivore.

Décaler les rencontres permettrait de faire des économies

Décaler ces rencontres notamment de Ligue 1 la journée permettrait de faire des économies. Auditionnée par le Sénat, la ministre Amélie Oudéa-Castéra souhaite que toutes les pistes permettant de réduire la consommation d’énergie soient étudiées.

Elle aimerait "arriver à avoir un engagement dans la durée et essayer d'apporter, nous, le monde du sport, toute notre contribution."

Les clubs de football ouverts à la discussion

Les clubs de football se disent ouverts à la discussion. "Je ne vous pas que je suis fana, mais ça mérite qu'il y ait une réflexion qui s'organise, mais il faut mettre des chiffres en face", juge le président d’Amiens qui évolue en Ligue 2, Bernard Jouanin.

Mais pour le monde du football , ce n’est pas si simple puisqu'il ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles