Économie: la BCE relève ses taux directeurs pour combattre l’inflation, une première en dix ans

La Banque centrale européenne, lors de sa réunion délocalisée à Amsterdam, a décidé de stopper ses mesures de soutien monétaire à l'économie en mettant fin à des années de rachats d'actifs et en commençant à relever ses taux directeurs de 25 points à partir de juillet, soit un tournant historique dans la zone euro. Ces mesures sont censées combattre les effets de l'inflation, une première depuis plus de dix ans.

Prudence et souplesse, voilà les mots d'ordre pour les prochains mois. Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a esquissé le calendrier des changements. Avec un bémol toutefois : leur effet ne sera pas immédiat sur les prix et se verra davantage dans la durée.

Derniers à agir parmi les grandes banques centrales, les gardiens de l'euro prévoient de relever les taux directeurs de 25 points de base à partir de juillet, avant une autre hausse en septembre. Cette nouvelle hausse pourrait être plus forte « si les perspectives d'inflation à moyen terme persistent ou se détériorent », a prévenu Christine Lagarde.

Il est vrai que durant les onze dernières années les efforts de la BCE étaient concentrés plutôt sur la déflation. Mais aujourd'hui le risque est inverse : celui de la flambée des prix qui s'installe et de la croissance économique qui ne décolle pas.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles