Écologie. Le pacte vert européen, une véritable casse-tête pour l'économie polonaise

·2 min de lecture

Particulièrement affectée par l’abandon des énergies fossiles pourtant indispensable à la limitation des hausses des températures, la Pologne a d’ores et déjà exprimé son opposition catégorique au paquet Fit for 55 de la Commission européenne, qui engage le bloc à réduire ses émissions d’au moins 55 % d’ici à 2030.

Cet été, c’est davantage la nervosité que la chaleur qui a fait transpirer les patrons des grands groupes automobiles. Un projet de directive européenne prévoit en effet une réduction radicale des émissions de CO2 des voitures, alors que les constructeurs ont déjà des difficultés à respecter la norme actuelle de 95 grammes par kilomètre.

Cette proposition si redoutée constitue l’un des éléments du plan européen Fit for 55 [officiellement traduit en français par “Ajustement à l’objectif 55”]. L’objectif de l’Union européenne est de réduire d’ici à 2030 au moins 55 % de ses émissions de CO2 de façon à pouvoir atteindre la neutralité climatique à l’horizon 2050. Du moins, ce sont les plans actuels. On ne sait pas s’ils peuvent réussir, mais on sait en tout cas que le chemin sera difficile, même si l’objectif est louable : sauver le climat qui se réchauffe, ce que nous voyons déjà aujourd’hui de façon de plus en plus douloureuse.

À lire aussi: Vu des États-Unis. ​Le plan de Bruxelles pour le climat propulserait l’Europe “loin devant”

Parmi les treize propositions du plan, celle relative aux voitures impose une réduction des émissions de CO2 de 55 % à partir de 2030 et de 100 % à partir de 2035. Non, ce n’est pas une erreur : 100 % ! En pratique, cela signifie que, dans quatorze ans, l’ère des moteurs thermiques sera révolue. C’est la fin de l’automobile telle que nous la connaissons. L’Association des constructeurs européens d’automobiles a réagi presque immédiatement en assurant soutenir les ambitions climatiques de l’UE et être prête à d’importants sacrifices, mais pas à ce point.

“Fit for 55 est un changement de civilisation”

Ce n’est pas le moteur à combustion interne qui est préjudiciable à l’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles