"Écologie, ni dogmes, ni déni" : découvrez le dernier hors-série de "Marianne"

·1 min de lecture

Après avoir abordé la dette et la laïcité, Marianne publie " Écologie, ni dogmes, ni déni ", troisième hors-série de la collection " Ces débats que les politiques devraient avoir ".

L’écologie, la préservation de l’environnement, la lutte contre les pollutions de toutes sortes sont au centre de l’actualité. Gaz à effet de serre, artificialisation des sols, biodiversité, empreinte carbone… Autant de termes dont le citoyen est devenu familier.Ce hors-série de Marianne dresse un constat de la situation de la planète. La révolution industrielle fondée sur l’énergie a fait l’impasse, pendant deux siècles, sur l’économie des ressources naturelles. La démographie galopante, avec une population mondiale passée de 2,5 milliards en 1950 à 7,7 milliards en 2019, et la croissance démesurée des échanges, ont aggravé les émissions de gaz à effet de serre et les dérèglements climatiques.Une idéologie ?Depuis l’Antiquité, il n'a pas manqué de rois, religieux, naturalistes, explorateurs, scientifiques pour défendre un rapport respectueux avec la nature. Mais c’est à partir de la fin du XIXe siècle, aux États-Unis et en Europe, qu’une pensée et une vision politique écologique commencent à s’articuler. Les grandes ONG environnementales sont devenues, ces dernières décennies, très puissantes et très riches. Elles ont leur icône, Greta Thunberg.L’écologie politique, qui penchait plus à gauche qu’à droite, introduit désormais une nouvelle opposition entre écologistes et productivistes....

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?