Écologie : découvrez le premier train à hydrogène au monde

Il se déplace à plus de 100 km/h et peut accueillir jusqu'à 300 passagers. Il n'y a pas de fils électriques suspendus pour l'alimenter, pourtant le Coradia iLint est un train électrique. C'est le premier train au monde homologué qui génère sa propre électricité grâce à une pile à hydrogène. France 3 est allée à la rencontre de ses concepteurs au centre de l'Allemagne pour observer son fonctionnement. "Le seul rejet c'est de la vapeur d'eau" "Ce train fonctionne à l'hydrogène. On remplit l'hydrogène grâce à ce connecteur, le seul rejet c'est de la vapeur d'eau", explique Stefan Schrank, chef de projet Coradia iLint Alstom. Après un escale au hangar, on découvre sur le toit du train les piles à hydrogène qui génèrent l'électricité. Le gaz est stocké dans une série de bonbonnes. Quand le train roule, l'hydrogène arrive d'un côté et de l'autre, il y a l'oxygène présent dans l'air. Au milieu, la réaction chimique entre les deux gaz fabrique de l'électricité.