Écoles, terrasses, cinémas... Les pistes privilégiées par l'exécutif pour la réouverture

Par Philippe Corbé avec Jules Pecnard
·2 min de lecture

Très prudent, le gouvernement s'en tient pour l'instant à son hypothèse de démarrage des réouvertures à la mi-mai, sans qu'aucune date ne soit définitivement fixée.

Un nouveau Conseil de défense sanitaire se tient ce mercredi matin à l'Élysée. Rien n'est gravé dans le marbre, comme toujours, mais le gouvernement privilégie quelques pistes concernant la réouverture prochaine du pays, promise par Emmanuel Macron.

• Une probable conférence de presse ce jeudi

Selon les informations du service politique de BFMTV, une conférence de presse devrait très probablement se tenir ce jeudi, en présence du Premier ministre Jean Castex, du ministre de la Santé Olivier Véran et du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Il s'agira de parler notamment de la rentrée scolaire, prévue en présentiel dès ce lundi 26 avril pour les écoles et les crèches, le 3 mai pour les collèges et les lycées. 

• L'hypothèse d'une réouverture à partir du 17 mai

Conformément à ce qu'a récemment révélé BFMTV, Emmanuel Macron prendra bien la parole d'ici la fin du mois. Cela pourrait être le mercredi 28 avril, jour d'un Conseil de défense consacré aux réouvertures. 

Pour l'heure, l'Élysée ne souhaite pas confirmer que ces réouvertures débuteraient le lundi 17 mai. L'hypothèse de travail demeure, mais aucune décision ferme n'a encore été prise et l'exécutif reste très prudent.

• Pas uniquement les musées?

Quelle que soit la date de son démarrage, le processus débuterait par les terrasses de lieux de restauration. De nombreux lieux de culture pourraient également être concernés, pas uniquement les musées. Le Canard enchaîné évoque même une réouverture des cinémas et des théâtres, avec une jauge fixé à 35% de leur capacité habituelle.

Selon une source au sein de l'exécutif interrogée par BFMTV, "c’est le président qui souhaite plutôt ouvrir tous les lieux de culture et ne pas faire du catégoriel". Là encore toutefois, rien n’est définitivement tranché.

• Des adaptations locales envisagées

Par ailleurs, ces réouvertures devraient se faire de façon progressive en fonction des territoires et de leur situation sanitaire - piste évoquée par Olivier Véran dans une récente interview au Télégramme. D'après des sources concordantes, l’hypothèse privilégiée à cette heure serait de commencer par des mesures nationales suivies, en complément, d'adaptations locales, département par département. Cette déclinaison serait déléguée aux préfets, sur la base de critères sanitaires qui restent à définir.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :