Écoles : que sait-on de la transmission du Covid-19 ?

France 2
·1 min de lecture

Opération dépistage à l’école de Longuenesse (Pas-de-Calais), lundi 22 mars. L’établissement a dû fermer deux de ses 13 classes en raison de cas de Covid-19. Pour le directeur, ces tests s’imposent "tout en sachant que la photo d’aujourd’hui ne sera pas la photo de demain, ni d’après-demain, c’est pour ça que la stratégie est de le faire très régulièrement" explique George Huart. En France, l’augmentation des tests réalisés dans les écoles a aussitôt fait bondir le nombre de cas positifs : de quasiment 4 000 au 5 mars, à plus de 15 000 au 19 mars.

Un risque de transmission élevé

Le taux de contamination s’élève à 500 cas positifs sur 100 000 élèves, un taux élevé mais à relativiser : les tests sont déployés dans les départements les plus touchés par l’épidémie. Si un enfant a très peu de chance de développer une forme grave, le problème réside dans sa capacité à transmettre le virus. "Avoir un enfant qui va au lycée ou au collège augmente de 30% le risque d’être infecté", estime l’épidémiologiste Arnaud Fontanet.

Parmi nos sources :

Ministère de l’éducation nationale : https://www.education.gouv.fr/

Arnaud Fontanet : Directeur de l'unité d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur de Paris (Institut Pasteur, CNAM), occupe la chaire de Santé Publique du Collège de France (2018-2019), membre du Conseil scientifique.

Etude de l’Institut Pasteur :

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi