Écoles ouvertes et pas de reconfinement : le gouvernement maintient sa ligne

En dépit de la volonté de certains élus de fermer les écoles ou de décréter des confinements locaux ou un reconfinement généralisé, le gouvernement maintient son cap, lundi 15 février. "Malgré les inquiétudes et les critiques, l’exécutif tient bon sur cette ligne. Pas de confinement général ou territorialisé contrairement à beaucoup de nos voisins européens", décrypte Catherine Demangeat, du service politique de France Télévisions. Les hôpitaux doivent rester en alerte Le gouvernement a néanmoins annoncé de nouvelles mesures : une intensification des tests, un nouveau protocole pour les écoles à Dunkerque (Nord), une hausse des vaccinations en Moselle, par exemple. "Emmanuel Macron veut faire du sur mesure pour ne plus imposer aux Français des restrictions qu’ils supportent de moins en moins et qui plombent l’économie. Pour l’instant, ça tient. La situation reste sous contrôle", explique la journaliste. Mais l’exécutif surveille la situation au jour le jour, notamment pour les variants. "Il a demandé aux hôpitaux d’être en alerte, en augmentant leur nombre de lits en réanimation et en déprogrammant des opérations", conclut Catherine Demangeat.