«Des écoles du futur» à Marseille : sur place, le projet divise les habitants

Emmanuel Macron se rend en fin de matinée à Marseille, accompagné par Pap Ndiaye , le nouveau ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Un déplacement consacré à l'éducation puisque le chef de l'État va visiter l'école maternelle Menpenti du 10e arrondissement de la ville et son laboratoire de mathématique. Un projet mis en place dans le cadre de l'expérimentation "école du futur ", lancée en septembre 2021 avec le plan "Marseille en grand ". Cette "école du futur" est un test qui prévoit de donner davantage de libertés et d'autonomie aux équipes pédagogiques de 59 écoles de la cité phocéenne. Cependant, le dispositif ne convient pas à tous les Marseillais.

2,5 millions d'euros distribués à 59 écoles

Des laboratoires de français et de mathématiques pour apprendre différemment, à Marseille, cela sera bien possible. 2,5 millions d'euros vont être distribués à 59 écoles de la ville pour déployer de nouvelles techniques pédagogiques d'ici la rentrée prochaine. Sévérine Gil, présidente du mouvement des parents d'élèves MPE 13 adhère au projet mais reste sceptique : "Le plan proposé pour Marseille est une bonne direction, il était nécessaire, il était essentiel", admet-elle.

"Maintenant, comment on y va ? Il y a des moyens qui sont mis sur la table pour un certain nombre d'écoles, nous, ce qu'on aurait voulu, c'est que ça soit pour tout le monde."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une expérimentation "sans définir les contours"

Virgine Akiouat, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles