École primaire : le confinement fait baisser le niveau des élèves

Une baisse notable du niveau en français pour les CE1, une légère baisse pour les CP. Cette année, les deux mois de confinement ont bien affecté le niveau des élèves, selon les résultats des évaluations nationales de septembre. Et surtout, le confinement a accentué les inégalités, défavorisant davantage les élèves des milieux modestes. Concrètement, l’écart se creuse entre les élèves scolarisés en milieu d’éducation prioritaire et les autres. L’école à la maison n’était pas facile pour tous. Une situation "préoccupante" Exemple de cette baisse de niveau, cette année 68% des élèves de CE1 lisaient correctement à voix haute à l’entrée en CE1, contre 73% en 2019. Pour la direction générale de l’enseignement scolaire, qui dépend du ministère de l’Éducation nationale, cette baisse est "préoccupante, mais moins inquiétante" que ce que craignaient certains. Elle note que les effets du confinement ont pu être amortis par le travail des professeurs à distance.