École : la place des langues régionales en débat

Lors d'une séance de soutien scolaire pour les enfants de personnels prioritaires, les mathématiques se font en breton dans le texte. Dans cette école privée bretonne, ce sont les mêmes exercices, les mêmes programmes que dans les écoles publiques, mais sur le principe de l'immersion linguistique. Les cours sont donnés intégralement en breton dès la maternelle. Voir le monde en deux langues Tous les enfants de l'établissement scolaire ne parlent pas breton à la maison. Pourtant, ils sont pratiquement bilingues dès la sortie de la primaire. La loi actuellement discutée à l'Assemblée nationale sur l'apprentissage des langues régionales à l'école soulève des questions. Une place accrue des langues régionales pourrait-elle s'imposer au détriment du français à l'école ? Ici, pour les enseignants comme pour les élèves, la langue bretonne ne remplace pas la langue de la République, mais elle l'enrichit.