Une école de cuisine itinérante forme des demandeurs d'emploi en reconversion

La cuisine est un métier qui fait de plus en plus rêver. Le succès des émissions culinaires comme Top Chef en témoigne. Mais pour intégrer la brigade d'une restaurant, il faut maîtriser les techniques de base. Pas toujours facile, même pour ceux qui aiment passer du temps derrière les fourneaux chez eux. Le chef étoilé Thierry Marx a donc eu l'idée de créer une école de cuisine itinérante, qui forme pendant 11 semaines des demandeurs d'emploi qui ont été sélectionnés pour y faire un apprentissage accéléré. "J'aime bien cuisiner. Je me suis dit : "Pourquoi pas moi ?". Même si j'ai 41 ans, il n'y a pas d'âge pour se lancer dans un métier qu'on aime bien", témoigne Wafa Mahdjoub à Lyon, où "Cuisine mode d'emploi(s)" fait escale actuellement. Les candidats sont très nombreux pour chaque session de formation. Mais la sélection est assez drastique. "Nous sélectionnons sur deux critères. Premier critère : la motivation. Deuxième critère : la cohérence du projet professionnel", dévoile Philippe Carrion, qui gère ce programme de formation. Une fois leur diplôme en poche, les apprentis peuvent être embauchés comme commis de cuisine.