Éclipse totale : une lune rouge visible dans la nuit de dimanche à lundi

Une lune rouge vue d'Auxerre, le 28 septembre 2015.

Ce phénomène céleste peu fréquent se produit environ deux fois par an, quand le soleil, la Terre et la lune sont parfaitement alignés.

Une partie des Terriens pourront assister à une éclipse totale de lune dans la nuit de dimanche à lundi, un spectacle céleste peu fréquent au cours duquel l'astre nocturne perd sa brillance et se teinte progressivement en rouge.

En France métropolitaine, l'éclipse sera totale en fin de nuit entre 5 h 29 et 6 h 54, avec un maximum à 6 h 11 : le disque lunaire sera alors complètement rouge. À noter que la lune se couchera pendant cette phase de totalité, au moment même où se lèvera le soleil. Il sera donc d'autant plus facile d'observer le phénomène qu'on se trouve à l'ouest de l'hexagone, où le soleil se lève plus tard qu'à l'est.

À LIRE AUSSIEurope cherche candidats pour les étoiles

Un phénomène visible deux fois par an

L'éclipse sera visible depuis une partie des continents américain, européen et africain, entre le lever et le coucher de la lune. Ce phénomène se produit environ deux fois par an, quand le soleil, la Terre et la lune sont parfaitement alignés, et que la lune est dans sa phase pleine. L'astre glisse dans l'ombre de la Terre, qui fait alors écran aux rayons solaires, et perd peu à peu son éclat blanc.

Mais il ne s'éteint pas pour autant : la Terre continue à renvoyer à la lune de la lumière du soleil, via des rayons qui prennent une teinte rouge par un processus de « réfraction de l'atmosphère ». « Durant une éclipse, il n'y a plus que la Terre qui puisse éclairer la lune via cette réémission de rayons rouges », explique Florent Deleflie, de l'Ob [...] Lire la suite

VIDÉO - Une éclipse solaire fascinante observée au large du Chili

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles