Une éclipse partielle du Soleil sera visible en France le 10 juin : comment l'observer ?

·2 min de lecture

« Le Soleil a rendez-vous avec la Lune, mais la Lune n’est pas là et le Soleil attend », chantait en 1939 Charles Trenet avec son entrain légendaire. Ce jeudi 10 juin 2021, nul doute pourtant que Lune et Soleil seront bien au rendez-vous. Les éphémérides sont formelles : ce jour-là, pour la première fois de cette année, la Lune se glissera entre le Soleil et la Terre, masquant le Soleil et projetant une ombre sur certaines régions du monde.

Les astronomes parlent d’une éclipse annulaire. Car ce 10 juin 2021, la Lune se présentera suffisamment éloignée de la Terre – quelques heures seulement après son apogée – pour apparaître dans notre ciel, légèrement plus petite que le Soleil. Ainsi même lorsque les astres seront parfaitement alignés, un anneau de Soleil restera visible autour de la Lune. Pour assister à ce spectacle de la nature, il faudra se trouver au nord-est du Canada, au nord-ouest du Groenland, au pôle Nord ou du côté de l’extrême est de la Russie.

Certains imaginent déjà le Soleil éclipsé se lever sur le lac Supérieur, prenant la forme irréelle d’un fer à cheval. Alors qu’au-dessus de la région polaire, sur la ligne de centralité, l’éclipse annulaire devrait durer jusqu’à 3 minutes et 51 secondes. Mais ne vous y méprenez pas, la baisse de luminosité, en pleine période de « Soleil de minuit », ne sera pas plus importante que celle qui correspond à une journée nuageuse. Même si le Soleil ne brillera alors qu’à un dixième de la luminosité totale. Le ciel, pourtant, pourrait prendre une couleur bleu profond et le paysage, se teinter d’argent.

Des images d’une éclipse annulaire survenue le 20 mai 2012. © Dale Cruikshank, Nasa
Des images d’une éclipse annulaire survenue le 20 mai 2012. © Dale Cruikshank, Nasa

Éclipse de Soleil, attention danger !

Depuis le nord-ouest de l’Amérique du Nord, l’océan Atlantique Nord, une grande partie de l’Europe et dans une grande partie du nord de l’Asie, il sera possible d’observer une éclipse partielle du Soleil. À Paris, par exemple, l’éclipse sera à son maximum ce jeudi 10 juin à 12 heures 12. Mais à ce...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles