Échauffourées à Jérusalem : tensions à l'occasion de la "marche des drapeaux"

Des échauffourées ont éclaté Jérusalem entre Juifs orthodoxes et militants palestinien au début de la "marche des drapeaux" aussi appelé le "jour de "Jérusalem".

En réponse à des slogans à la gloire du peuple juif et parfois haineux vis à vis des Palestiniens, des Palestinien ont répondu en jetant des pierres et des objets et en criants Allah est grand.

La police israélienne craignait des dérapages et avait mobilisé 3 000 officiers pour sécuriser la manifestation.

Chaque année des milliers d'Israéliens participent à cette marche pour célébrer ce qu'ils désignent "réunification" de la Ville sainte en 1967 à l'issue de la guerre des Six Jours.

"C'est le jour où nous célébrons la libération de notre Vieille ville, notre ancienne capitale, Jérusalem. C'est symbolique et important de dire au reste du monde qu'il s'agit de notre ancienne capitale historique nationale."

Des Palestiniens ont organisé à Ramallah une contre-manifestation.

Les cortèges se déroulent dans un climat tendu : ces dernières semaines, 19 Israéliens et 35 Palestiniens ont été tués, dans des attaques et dans des opérations des forces israéliennes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles