Échange de prisonniers : vers un rapprochement entre la Russie et l'Ukraine ?

Deux avions se sont posés simultanément en milieu de journée, samedi 7 septembre. L'un à Moscou (Russie), l'autre à Kiev (Ukraine). Ils transportaient chacun 35 prisonniers politiques. À Kiev, parmi eux, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, une des personnalités les plus emblématiques de cet échange. Le président ukrainien est venu le saluer en personne chaleureusement. "Je fais ce que nous avons dit, nous avons eu des contacts, un par téléphone, et nous avons fait le premier pas", a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Réchauffement des relations Arrêté en 2014 après avoir dénoncé l'annexion de la Crimée par la Russie, Oleg Sensov avait été condamné à purger une peine de 20 ans de prison dans un camp de la région arctique sud. Sa libération serait-elle un signe de réchauffement diplomatique ? "Moi et mes camarades sommes heureux de rentrer au pays", a avoué le cinéaste. De l'autre côté, en Russie, plusieurs hommes libres aussi, dont un célèbre journaliste, Kirill Vyshinsky. Il avait été arrêté l'an dernier pour haute trahison. Une première étape vers une relance des discussions entre les deux pays s'est peut-être amorcée.