Écartée de BFMTV, Ségolène Royal dénonce une "censure" de la chaîne

Abaca

C’est une affaire qui n’a pas fini de faire parler d’elle. Ce dimanche 11 septembre, sur France 5, Marc-Olivier Fogiel, le directeur général de BFMTV, a annoncé la mise en retrait de Ségolène Royal. Il est reproché à l’ancienne ministre d’avoir tenu des propos polémiques sur la guerre en Ukraine et de ne pas s’être présentée à un rendez-vous sur la chaîne d’information en continu pour s’expliquer. "Une fois cette sortie-là particulière et la polémique qui a suivi, on lui a demandé de venir s’en expliquer et de se justifier", a notamment indiqué Marc-Olivier Fogiel. "Elle s’était engagée à revenir, finalement elle ne l’a pas fait et elle l’a fait sur une chaîne concurrente, ce qui n’est pas le problème. Il se trouve qu’elle a planté le rendez-vous dans lequel elle était censée venir s’expliquer. Là, le lien de confiance avec Ségolène Royal est rompu. Elle a disparu alors qu’elle devait venir", a expliqué l’ancien présentateur de On ne peut pas plaire à tout le monde sur le plateau de C Médiatique.

À lire également

Ségolène Royal virée de BFM TV : "elle a planté une émission" confirme Marc-Olivier Fogiel (VIDEO)

Ce mardi 13 septembre, Ségolène Royal a décidé de contre-attaque...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi