"Ça va faire du bien" : "essentiels", les fleuristes autorisés à ouvrir pour le 1er-Mai

·1 min de lecture

Au marché d'intérêt national de Nantes, d'où provient près de 90% de la production nationale française, les fleuristes faisaient jeudi leurs courses de la dernière chance. "On ne veut surtout pas manquer", raconte Fabienne, fleuriste, au micro d'Europe 1. Car le 1er mai est une journée plus que rentable pour les fleuristes. Et samedi, contrairement à l’année dernière, les fleuristes sont autorisés à accueillir des clients dans leurs boutiques. Il y a un an, alors que le premier confinement était en place, ils avaient dû se contenter de vendre devant leurs magasins.

"La journée du 1er mai représente entre 30 et 40% de vente en plus par rapport à une journée classique. Ce week-end-là, on sait que le muguet représentera 80% de nos ventes. L'année dernière, on était fermé donc forcément, ça va faire du bien d'avoir un petit peu de chiffre supplémentaire et de pouvoir enfin vendre ce muguet", confient Aziz et Jean-Yves, eux aussi fleuristes.

>> LIRE AUSSILes fleuristes s’indignent contre les vendeurs à la sauvette de muguet

"J'ai écoulé cinq fois plus de muguet que l'an dernier"

Classés comme commerces essentiels, les fleuristes peuvent accueillir les clients en boutique ce printemps et ça change tout. Le cru 2021 pourrait même être meilleur que 2019, dernière année normale avant confinement, selon les grossistes. "On a mieux travaillé qu'en 2019, avec à peu près 10 à 15% de plus", continuent les deux fleuristes, "j'ai écoulé à peu près 100.000 brins de muguet. C'est cinq...


Lire la suite sur Europe1