"Ça va être sanglant" : un ministre alerte sur une potentielle réélection d'Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

l y aurait de quoi faire trembler les sièges de l’hémicycle. L’arrivée du nouveau parti politique lancé par Édouard Philippe, et dévoilé ce samedi 9 octobre, a fait pâlir quelques visages au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré. Au lendemain de l’émergence d’Horizons, ce nouveau parti, un ministre a regretté un affrontement inévitable dans les colonnes du Journal du dimanche. Une confrontation entre l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe, et Emmanuel Macron au travers des deux potentielles majorités du palais Bourbon de 2022 : Horizons face à La République en Marche (LREM), le parti fondé par Emmanuel Macron. Ce dimanche 10 octobre, ce même ministre a prévenu dans les colonnes du journal : "Ça va être sanglant."

Car si le chef de l’État, toujours pas encore officiellement candidat, venait à être réélu en 2022, les motions proposées par ses députés LREM pourraient se voir rejetées par les maires ayant rejoint le parti Horizons. En imaginant ce cas de figure, ce ministre, interrogé par le JDD, a bien imaginé l’orage politique se profiler : "Si le Président est réélu, on va avoir une ‘nuit des longs couteaux’", a-t-il précisé. Soit un coup d’État étouffé, pareil à celui de l’époque nazi lors duquel plusieurs membres ont été assassinés pour couper court aux tensions. Mais avant de se retrouver à l’hémicycle, les représentants des deux partis devront se frayer un chemin jusqu’aux élections législatives de 2022 (prévues les 12 et 19 juin 2022). Et, dans cette étape clé, les députés LREM, tout (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Hubert Falco, maire de Toulon et soutien d'Emmanuel Macron, en garde à vue
VIDÉO - Sylvie Vartan sur Johnny Hallyday : "J'étais sensible à sa présence et à sa force"
Édouard Philippe lève enfin le voile sur sa relation actuelle avec Emmanuel Macron…
VIDÉO - "On a merdé" : Cyril Hanouna revient sur son interview controversée de Jean-Marie Le Pen
"Mais il se prend pour qui, lui ?" : Emmanuel Macron exaspéré !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles