"Ça va être étrange désormais" : les funérailles du prince Philip n'ont pas laissé les habitants de Windsor indifférents

Richard Place
·1 min de lecture

Ce samedi, un soleil quasi estival, des terrasses de pub enfin accessibles et des Londoniens en goguette dans les magasins ouverts pour le premier week-end depuis quatre mois. Il n'empêche : Francis a quand même suivi les funérailles du prince Philip. "Même quand vous perdez un membre de la famille royale, c'est toujours un peu spécial, explique-t-il. La vie doit continuer. Il faut un travail de l'ombre, plein de choses que l'on ignore."

>> DIRECT. Obsèques du prince Philip : son corps repose désormais dans le caveau de la chapelle Saint-Georges, à Windsor

"Je pense à la reine en particulier : c'est vraiment un modèle pour nous, poursuit-il. Tout le monde l'observe ici. C'est un repère pour les Britanniques, elle a toujours été là. Ça va être étrange désormais."

"Je partage son chagrin. C'était son mari pendant soixante quatorze ans ! Il a toujours été là avec elle. C'est une triste journée : triste pour la famille royale et triste pour tout le pays aussi."

Francis

à franceinfo

Entre les pintes et les achats, tout le monde n'a pas rendu un hommage vibrant au prince consort. Certains se sont même fait un plaisir de snober cette cérémonie. C'est le cas de Kevin. "Ce n'est pas un jour spécial, indique-t-il. Il ne signifie rien pour moi. Je ne soutiens pas la famille royale. On en a trop fait. Huit jours de deuil, c'est surréaliste ! Je voudrais une république comme la France ou les États-Unis."

Son avis n'est sans doute pas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi