"Ça l'a rendu hystérique" : ce moment où Emmanuel Macron a perdu ses nerfs

·1 min de lecture

Alors que l'épidémie de Covid-19 continue de faire des ravages en France (près de 70 000 personnes sont décédées des suites de la maladie), la campagne de vaccination connaît plusieurs tollés. Une situation qui met en colère Emmanuel Macron. Depuis fin décembre, le président de la République n'hésite plus à taper régulièrement du poing sur la table. En coulisses, il martèle auprès de ses équipes que "ça doit changer vite et fort, et ça va changer vite et fort", selon des propos rapportés par le JDD. Sous pression, le président de la République a de nouveau laissé éclater sa colère, comme le rapporte Le Point ce 12 janvier.

Comme le souligne l'hebdomadaire, Emmanuel Macron a décidé d'aller à contre-courant "des recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS)". "Le président ne supporte plus cet État dans l'État qu'est l'administration de la santé. Quand la HAS lui a dit, avant de se raviser, qu'il n'était pas possible de vacciner les soignants en même temps que les séniors, ça l'a rendu hystérique", confie un conseiller, auprès de nos confrères. Désormais, le chef de l'Etat n'hésite plus à s'en prendre à Olivier Véran, sur lequel il se défausse volontiers, comme le raconte l'article de Nathalie Schuck.

Le ministre de la Santé est vu par ses détracteurs comme comme "le jouet de son administration" et "l'homme d'un échec". Au-delà des enjeux de santé publique, l'entourage d'Emmanuel Macron aurait également en coeur de cible la présidentielle, désormais très proche. "Si on se (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Cécilia Attias : qui sont ses enfants ?
Brigitte Macron : ce proche de son mari qui avait tenté de l’évincer bientôt de retour ?
Diana au piano : ce film qui refait surface
Le prince Harry a-t-il une queue de cheval? Rob Lowe en est convaincu
Kate et William : ce voyage en Écosse au mépris des consignes sanitaires