"Ça me rendait fou" : Niall Horan raconte les moments infernaux qu'il a vécus avec les One Direction

·1 min de lecture

Pas toujours simple d’affronter la célébrité quand on n’est encore qu’un adolescent… Et s’il y a bien une star qui a eu du mal à gérer la notoriété pendant sa jeunesse, c’est bien Niall Horan. En acceptant de faire partie du groupe One Direction, alors qu’il n’avait que 16 ans, le chanteur et compositeur irlandais ne s’attendait pas à ce qu’il allait vivre par la suite. Interviewé par l’animateur télé Dermot O’Leary le mardi 23 mars, dans le cadre du podcast People, Just People, il est revenu sur les conséquences du succès de son boys band.

Lorsque les One Direction sont devenus célèbres, les membres "avaient tous entre 17 et 19 ans". "J’avais des difficultés avec ça...", a commencé Niall Horan, qui ne supportait pas de devoir vivre caché entre deux concerts. "L’idée même d’être constamment obligé de fermer les rideaux de ma chambre d’hôtel, ça me rendait fou", a expliqué l’artiste qui a aujourd’hui 27 ans et avait alors un mal fou à comprendre pourquoi on ne le laissait pas "simplement sortir" ne serait-ce que pour "aller marcher", avec Liam Payne, Harry Styles, Zayn Malik et Louis Tomlinson. "Vous ne pouvez pas entrer dans la tête d’un fan", a assuré celui qui "comprend" désormais les risques qu’il aurait pu encourir en se baladant avec ses confrères alors qu’il y avait de nombreuses groupies à l’extérieur.

À force, Niall Horan s’est retrouvé dans des situations délicates où il lui "arrivait de ne plus sortir de la maison". "Je n’osais plus aller faire les courses moi-même, juste (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Michel Sardou : testé négatif à la Covid-19, il se dit "très inquiet" pour Roselyne Bachelot
Exclu. Zaho et Florent Mothe se sont mariés : "On a été discret sur ce coup-là !"
Exclu. Zaho raconte son retour et son single Ma Lune, dédié notamment à son fils Naïm : "Je veux être une maman à temps plein tout en exerçant mon métier"
Zucchero : "Quand j'ai vu que Serge Gainsbourg sortait avec les plus belles femmes du monde, j'ai voulu devenir chanteur !"
Cynthia Sardou, fille de Michel Sardou, se livre sur le viol collectif dont elle avait été victime : "Mon père a beaucoup souffert de mon drame"