"Ça prend plus de temps qu'un tweet": Macron répond aux critiques sur la lenteur de la vaccination

Agathe Lambret avec Clarisse Martin
·1 min de lecture
Emmanuel Macron à Vernon, dans l'Eure, le 12 janvier 2021. - CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP
Emmanuel Macron à Vernon, dans l'Eure, le 12 janvier 2021. - CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP

Deux semaines après le lancement poussif de la campagne de vaccination en France, qui concerne en premier lieu les personnes résidant en maison de retraite, quelque 190.000 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19 ce mardi, d'après les dernières données publiées par Santé Publique France. Un chiffre qui, selon l'Agence France-Presse (AFP), place la France dans le bas du classement en la matière par rapport aux autres pays européens.

Des débuts qui ont suscité de nombreuses critiques, auxquelles Emmanuel Macron a répondu ce mardi après-midi, en marge d'un déplacement dans l'Eure.

"On peut toujours faire mieux, mais on ne compare pas au bout de deux jours ce qui va durer plusieurs mois", a rétorqué le chef de l'État. "Ceux qui me disent 'ça ne va pas assez vite' aujourd'hui sont ceux qui disaient 'ça va trop vite' en décembre", a-t-il poursuivi. "Nous sommes responsables, et ça prend plus de temps qu'un tweet", a également taclé Emmanuel Macron.

"Une administration qui a été au rendez-vous"

Le président de la République a également défendu l'action de l'administration française dans le déploiement de la vaccination. "L'administration est dirigée par des ministres, contrôlée par le Parlement. Elle fait ce qu'on lui demande. On a eu une administration qui a été au rendez-vous", a-t-il fait valoir.

Malgré la multiplication des campagnes de vaccination à travers le monde, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a toutefois prévenu qu'il ne faudrait pas compter sur l'obtention d'une immunité collective en 2021.

Article original publié sur BFMTV.com