"Ça ne nous a pas rapprochés" : les confidences de Christophe sur sa relation avec Michèle Torr après la naissance de leur fils

·1 min de lecture

Ils sont loin les Mots bleus chantés par Christophe. Voilà bientôt une année (le 16 avril 2020) que l'artiste s'en est allé. Pour autant, le nom de l'interprète d'Aline ne sombre pas dans l'oubli. Son ex-compagne, Véronique a accordé un long entretien à nos confrères de Paris Match où elle revient sur la personnalité du chanteur. Et les mots de celle qui aura vécu 28 ans à ses côtés avant de se séparer en 2000, sans jamais avoir divorcé, sont piquants. "Il amusait les gens mais tout était faux... je n'ai jamais compris pourquoi il s'inventait des vies pour exister, d'autant qu'il mentait très mal", déclare-t-elle visiblement lassée par le comportement de son défunt mari. Celle-ci ajoute même que Christophe, de son vrai nom Daniel Bevilacqua n'avait pas de vrais amis et "se servait des gens". Si l'on croit les mémoires écrits par le chanteur lui-même et publiés le 7 avril prochain, aux éditions Denoël, les tensions auraient été aussi palpabes avec Michèle Torr, la mère de son fils, Romain Vidal.

Christophe écrit dans Vivre la vie, aimer le jour à propos de sa rencontre avec Michèle Torr au milieu des années 60 : "Je l'ai rencontrée lors des préparatifs de la tournée que nous allions entamer, Hervé Villard, elle et moi. Elle venait de temps en temps chez moi, je l'aimais bien. Après la tournée on est rentrés ensemble". C'est ensuite, quand le couple arrive à Paris, que les choses se compliquent pour le jeune homme de l'époque. "Je savais qu'elle voulait emménager chez moi" s'est (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Prince Harry : selon son frère William, il serait "à côté de la plaque"
Angelina Jolie et Brad Pitt : cette fortune qu'ils dilapident dans leur divorce
Les 12 Coups de midi : Chantal Ladesou perd ses faux cheveux en pleine émission !
"Moi, la muselière, je l'arrache" : Jean-Jacques Peroni confirme ne plus travailler pour RTL
Samuel Etienne : sa vidéo jugée "offensante" par Twitter, il réagit avec beaucoup d'humour