"Moi ça m'est arrivé" : Benjamin Castaldi sans filtre sur ses tromperies à la maison

Benjamin Castaldi est un chroniqueur emblématique de l'émission Touche pas à mon poste, présenté par Cyril Hanouna. Au fil des années, il n'a pas hésité à faire de nombreuses révélations concernant sa vie privée, volontairement ou à son insu. Ce mardi 3 janvier, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs évoquent la relation de Gérard Piqué et Shakira. Le couple s'est séparé suite à la tromperie de l'ancien footballeur international espagnol. Il a été révélé que la chanteuse a tout découvert à cause d'un pot de confiture. Un sujet qui a beaucoup inspiré les chroniqueurs et notamment Matthieu Delormeau qui a fait savoir que, selon les statistiques, plus d'un homme sur deux se serait déjà montré infidèle en couple. De son côté, Jean-Marie Bigard poursuit en demandant : "Ouais mais à la maison, zéro ? Qui a trompé sa femme à la maison ?". Une question qui fait immédiatement réagir Benjamin Castaldi. "Oh, moi ça m'est arrivé hein", a-t-il lancé en levant la main... avant d'éclater de rire. Le principal concerné n'a toutefois pas précisé de quelle relation il parlait. Nul doute que l'une de ses ex-femmes, si elle voit cette séquence, sait très bien de quoi il s'agit. La question est de savoir si cette anecdote l'a autant amusée que les chroniqueurs et le public.

Ses précédentes relations, ce n'est pas la première fois que Benjamin Castaldi les évoque. C'est en septembre 1993 qu'il a épousé sa première femme, Valérie Sapienza. Tous deux (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Linda de Suza : “Elle ne mérite pas ça !”, Lââm s'étrangle en écoutant la chronique limite de Philippe Caverivière
Lison Di Martino (Cosmic Love) : qui est cette ex-Miss, star de l'émission de Nabilla ?
"J'ai décidé de me casser" : Jazz Correia furieuse contre son mari, leur soirée du Nouvel An tourne mal
"Je vous laisse imaginer…" : au plus mal, Françoise Hardy évoque les séquelles incurables de ses radiothérapies
Michel Delpech : le bel hommage de sa fille Pauline pour les 7 ans de sa mort