"Ça j’ai fait…" : Natacha Amal adepte de la chirurgie esthétique, cette seule opération dont elle veut bien parler

L'heure était à la confidence pour Natacha Amal. Le 4 juin 2024, alors qu'elle était invitée de l'émission "Chez Jordan", l'actrice belge a accepté de parler de sa vie privée. Entre son père, sa vie amoureuse complexe, sa carrière télé ou encore sa relation avec Ingrid Chauvin, elle n'a manqué aucun sujet. Pas même celui de la chirurgie esthétique. En effet, questionnée par l'animateur Jordan de Luxe, la femme de 55 ans a avoué en être adepte. Dans un premier temps, Natacha Amal a révélé ne pas avoir de souci avec le temps qui passe. "Qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse ?" a-t-elle lâché sur C8. Puis, elle a tenu à rassurer toutes les femmes de son âge et même les plus jeunes. "Ma maman n'a jamais fait de chirurgie de sa vie, rien, même pas une petite incision pour enlever le gras mais moi j'ai fait." a-t-elle expliqué. Selon ses dires, c'est parce qu'en 2006, une réalisatrice qu'elle aime beaucoup lui a fait une remarque sur son double menton. "Là ça m'a cassée et ça m'a touchée. Je me disais que c'était normal. Et ma mère depuis toute jeune me disait de sourire, de me redresser, d'avoir un porte de tête etc. En réalité, le meilleur des lifting c'est le sourire." a-t-elle ajouté.

Natacha Amal donne les détails de sa liposuccion

En face de l'animateur, Natacha Amal a ensuite donné plus de détails concernant son opération de chirurgie esthétique. "J'ai juste fait une liposuccion. Ils font une mini incision là, ils tirent et après (...)

Lire la suite sur Closer

Il se détend avec sa femme dans un jacuzzi sans se douter qu’il n’en sortira pas vivant
Johnny Hallyday : cet ami intime à qui il a dit adieu pendant les obsèques de Mireille Darc, “J’ai bien peur que…”
Disparition de Delphine Jubillar : trois ans après son incarcération, pourquoi Cédric Jubillar pourrait finalement être acquitté
Quel est le meilleur régime pour le Lion ?
Trooping the Colour : la raison étonnante de l'absence remarquée de Zara et Mike Tindall