"Ça fait trois fois!": ce village des Deux-Sèvres qui ne parvient pas à départager les candidats

Des enveloppes dans une urne lors du second tour des législatives à Carhaix-Plouguer ce dimanche. - FRED TANNEAU
Des enveloppes dans une urne lors du second tour des législatives à Carhaix-Plouguer ce dimanche. - FRED TANNEAU

À Thenezay, les électeurs ont décidément bien du mal à départager leurs candidats. Au second tour des élections législatives ce dimanche, Delphine Batho (Nupes) et Cécilia Rochefort (Ensemble) ont obtenu l'exact même nombre de voix: 193. Les deux candidates se retrouvent ainsi à parfaite égalité dans la commune, même si à l'échelle de la circonscription c'est Delphine Batho qui l'a emporté avec 57,88% (contre 42,12% pour sa rivale), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

"Lors du dépouillement avec les élus et les administrés, nous avons souri en découvrant les résultats parce que c'est la 3e fois que ça nous arrive", raconte à BFMTV.com Chantal Cornuault, la maire de cette petite commune de 1400 habitants, dont 990 sont inscrits sur les listes électorales.

Au premier tour de la dernière élection présidentielle déjà, nos confrères de France Bleu rapportent que les Thénezéens accordent le même nombre de voix à Marine Le Pen et Emmanuel Macron, 228 votes chacun. Puis rebelote au second tour: les électeurs mettent à nouveau les deux finalistes ex aequo avec 193 voici chacun.

57% d'abstention dans la commune

Ces résultats strictement identiques, Chantal Cornuault les attribue au hasard. "Je n'ai pas vraiment d'explication à ce phénomène", reconnaît l'élue. "À la découverte des résultats avec les assesseurs, nous avons décidé de tout recompter pour nous assurer qu'il n'y avait pas eu d'erreur. Mais non, nous étions bien à égalité parfaite", soutient-elle.

"C'est vrai que ça prête à sourire", admet la maire en poste depuis 2014. "Ça fait 40 ans que je suis dans la région, j'ai un peu d'expérience mais je n'ai jamais connu ça avant. Il faut croire qu'à Thenezay, nous ne voulons pas faire de jaloux!", plaisante-t-elle, avant de lancer un début d'explication:

"Ce qui est drôle, c'est qu'il y a deux bureaux de vote dans la commune, et qu'ils sont très complémentaires. Ils se contrebalancent quasiment à chaque fois: le premier a voté majoritairement en faveur de Cécilia Rochefort, et le second en faveur de Delphine Batho", développe la maire, qui note aussi que le taux d'abstention s'est élevé à 57% au second tour dans sa commune des Deux-Sèvres, contre 54% à l'échelle nationale.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles