"Ça fait mal..." : La grosse déception de Charles Leclerc après son abandon au Grand Prix d'Espagne

Un jour sans qui fait mal pour Charles Leclerc. Dimanche 22 mai, le pilote de chez Ferrari avait pourtant bien débuté le Grand Prix d'Espagne. Parti en pole position, le Monégasque a rapidement dominé la course, en ayant jusqu'à 12 secondes d'avances sur son premier poursuivant, George Russell (Mercedes). Mais au 27e tour de piste, le moteur de la monoplace de Charles Leclerc a perdu toute sa puissance sans prévenir. Par conséquent, après cinq Grands Prix passés sans encombre, le coureur de 24 ans a été contraint d'abandonner pour la première fois de la saison.

À lire également

Après sa prolongation avec le PSG, Kylian Mbappé s'exprimera au JT de 20h de TF1

Au micro de Canal+, Charles Leclerc est apparu très déçu après son abandon : "J'ai perdu la puissance du moteur et j'ai dû m'arrêter. Je ne sais pas encore quel est le problème. Ça fait mal..." Néanmoins, le Monégasque relativise et voit le verre à moitié plein : "Mais il y a en même temps plein de positif. On a enfin réglé notre problème de dégradation des pneumatiques. On a trouvé aujourd'hui la réponse qu'on cherchait, on a montré qu'on était vraiment très rapides." Ainsi, Charles Leclerc a déjà les yeux rivés sur le prochain ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles