"Ça me concerne" : Anne Sinclair refuse de répondre à Léa Salamé sur DSK

·1 min de lecture

Anne Sinclair sait poser les questions qui fâchent, mais aussi refuser de répondre à ce qu'elle considère comme indiscret. Au micro de France Inter ce lundi 31 mai, elle a rembarré Nicolas Demorand, puis Léa Salamé, amicalement mais fermement, quand les deux journalistes l'ont interrogé, tour à tour, sur ses "sentiments profonds" vis à vis de son ex-mari, Dominique Strauss-Kahn. Anne Sinclair évoquait avec ses confrères son livre de mémoires, Passé Composé, à paraître le 2 juin, dans lequel elle revient, entre autres épisodes de sa vie, sur les différentes affaires DSK et la façon dont cela a affecté sa vie.

L'ancienne figure de TF1 veut d'être claire sur les contours de son récit, et de ce qu'elle partagera avec ses lecteurs... et avec les journalistes : pas les faits, pas de jugements, seulement la façon dont elle a vécu cette "tourmente". Pour autant, elle tient à conserver une certaine distance, et ne pas tout coucher sur le papier : pas d'indiscrétions sur ses "échanges" d'alors avec son époux, ni sur les sentiments qui ont pu la traverser à l'époque, ou l'animer encore.

"Ce que j'ai voulu faire, et ce à quoi je me suis cantonnée, c'était, non pas de raconter des faits, parce que les faits n'étaient pas de mon fait, si j'ose dire, je ne voulais pas raconter nos échanges, qui ne regardent personne, je ne voulais pas porter de jugement sur ce qui s'était passé. J'ai voulu raconter simplement la tourmente qui s'est abattue sur moi et qui est connue de tous." Elle explique sa (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Elise Lucet victime de sexisme : "Je n'ai jamais laissé passer"
Profilage : le regret de Philippe Bas sur l’arrêt de la série
Matthew Perry a-t-il rechuté ? L'équipe de "Friends" le défend
Jean-Jacques Goldman sort de sa réserve : l’artiste défend la culture
Guillaume Durand, absent de l’antenne, évoque ses problèmes de santé : « l’équipe me manque »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles