Ça commence aujourd'hui : l'émission de mercredi déprogrammée en urgence après les propos polémiques de Natacha Calestrémé

France 2 a été obligée de déprogrammer en catastrophe l’émission de Faustine Bollaert, “Ça commence aujourd'hui", prévue le 4 mai sur le thème de l'endométriose. Il faut dire que la polémique commençait à enfler suite à la diffusion le 1er mai d’un extrait de cette émission spéciale.

Dans ce teasing, Natacha Calestrémé, présentée comme autrice et spécialiste du développement personnel, donne des explications à une femme atteinte d’endométriose sur les raisons de ses fausses couches : “Vous avez hérité de cette grand-mère ou arrière-grand-mère qui ont fait des enfants, qui ont perdu des enfants. L’endométriose, pour tous ceux qui nous écoutent, c’est un message de notre corps qui nous dit qu’avant, il y a eu une souffrance énorme d’une personne qui a associé le mot enfance et mort, et enfance et mort, ça ne va pas ensemble. Il y a une culpabilité, il y a une tristesse et on doit s’en libérer”

Un discours ultra-culpabilisant pour les femmes atteintes de cette maladie qui ont très vite réagi sur les réseaux sociaux, criant leur indignation face à ce genre de propos. L’AAERS, un collectif pour la recherche scientifique autour de l’Adénomyose et l’Endométriose, a d’ailleurs demandé l’annulation pure et simple de cette émission rappelant qu’il y a “aucune preuve scientifique que l’endométriose aurait une origine pareille”.

Tristan Mendès France, maître de conférences associé à l’université Paris-Diderot et chroniqueur de France Inter, a également interpel... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles